conduite supervisée - Auto-Ecole HAAS
CONDUITE SUPERVISÉE PIÈCES À FOURNIR

1 photocopie de la carte d’identité recto-verso


2 photos d’identité (Norme permis de conduire)


1 photocopie de l’attestation de la participation à la JAPD si – de 25 ans


1 carnet de timbres (Lettre Verte)


Si mineurs : Copie recto-verso de la carte d’identité du parent

La conduite supervisée (BSUP-CS) permet aux élèves conducteurs, âgés de 18 ans minimum, de conduire avec un accompagnateur, avant tout passage de l’épreuve pratique de l’examen du permis de conduire ou après échec à cette épreuve. À savoir La formation conduite supervisée (BSUP-CS) est recommandée pour les élèves rencontrant des difficultés lors de leur apprentissage.

Quand choisir la conduite supervisée

On peut choisir la conduite supervisée (BSUP-CS) :

  • soit lors de la conclusion du contrat.
  • soit en fin de formation initiale ou encore après un échec à l’épreuve pratique de l’examen du permis de conduire.

Quel est le contenu de la conduite supervisée

À savoir la conduite supervisée se déroule en deux temps :

La formation initiale

La formation initiale comprend :

  • la préparation et le passage de l’épreuve théorique générale (ETG) du permis de conduire.
  • la formation initiale à la conduite comprenant une évaluation cognitive de départ d’une durée d’une heure destinée à déterminer le volume prévisionnel et personnalisé de l’élève et une formation d’au moins 20 heures sur l’un de nos véhicules écoles et jusqu’à ce que le niveau de l’élève soit jugé satisfaisant par l’un de nos enseignants de la conduite. Une fois le niveau atteint, notre enseignant lui remettra l’attestation de fin de formation initiale. Ainsi cette attestation prouve que l’élève a atteint le niveau nécessaire pour débuter la conduite avec un accompagnateur notamment.

Puis c’est à ce moment que débute la phase de conduite supervisée.

Conditions d’accès à la phase de conduite supervisée

Si vous avez fait la demande de conduite supervisée lors de la conclusion du contrat ou en fin de formation initiale

Ainsi pour accéder à la phase de conduite supervisée, l’élève doit :

  • avoir réussi l’épreuve théorique générale (ETG) du permis de conduire.
  • avoir réussi l’évaluation de fin de formation initiale organisée par l’enseignant de la conduite.
  • lorsque ces deux conditions sont remplies, l’établissement d’enseignement délivre à l’élève l’attestation de fin de formation initiale prévue dans le livret d’apprentissage.
  • avoir obtenu un accord préalable écrit de la société d’assurances sur l’extension de garantie nécessaire pour la conduite du ou des véhicules utilisés au cours de la phase de conduite supervisée. Cet accord précise le ou les noms des accompagnateurs autorisés par la société d’assurances à assurer cette fonction. Il est joint au contrat de formation de l’élève qui précise les obligations relatives à la fonction d’accompagnateur et les conditions spécifiques à la conduite supervisée.
  • avoir participé à un rendez-vous préalable d’une durée de 2 heures avec au moins un accompagnateur, organisé à la suite de l’évaluation de la formation initiale, sous la forme d’une séquence de conduite sur le véhicule de l’établissement ; au cours de ce rendez-vous, l’accompagnateur assis à l’arrière du véhicule bénéficie des conseils de l’enseignant de la conduite.

Si vous avez fait la demande de conduite supervisée suite à un ou plusieurs échecs à l’examen pratique du permis de conduire

Après un ou plusieurs échecs à l’épreuve pratique de l’examen du permis de conduire, l’élève conducteur doit :

  • avoir obtenu un accord préalable écrit de la société d’assurances sur l’extension de garantie nécessaire pour la conduite du ou des véhicules utilisés au cours de la phase de conduite supervisée. Cet accord précise le ou les noms des accompagnateurs autorisés par la société d’assurances à assurer cette fonction.
  • et avoir obtenu une autorisation de conduire en conduite supervisée dont un exemplaire est transmis, dès sa délivrance, à la société d’assurances par le souscripteur du contrat de formation et ensuite l’autorisation de conduire en conduite supervisée, prévue dans le livret d’apprentissage, est délivrée par l’enseignant, après un rendez-vous préalable de deux heures.

La phase de conduite supervisée

Le rendez-vous préalable

Cette phase débute par un rendez-vous préalable avec l’accompagnateur, d’une durée minimale de 2 heures comprenant :

  • une heure minimum de conduite en circulation sur le véhicule de l’établissement avec l’accompagnateur à l’arrière.
  • un bilan personnalisé.

Ensuite le candidat se retrouve pour la première fois en présence du moniteur et de l’accompagnateur. L’accompagnateur profite à cette occasion de l’apport des conseils et des informations délivrées par l’enseignant de la conduite afin d’assurer une continuité dans la formation. Puis après ce rendez-vous et si le niveau de l’élève est satisfaisant, notre enseignant lui remettra l’attestation de fin de formation initiale. Puis cette attestation prouve que l’élève a atteint le niveau nécessaire pour débuter la conduite avec un accompagnateur. Ensuite c’est après ce rendez-vous que commence à proprement parler la conduite supervisée. C’est pourquoi une fois que l’élève a atteint le niveau requis (évalué par l’auto-école) ce dernier pourra alors se (re)présenter à l’examen de conduite.

Quels sont les conditions pour devenir accompagnateur

Pour être accompagnateur, il faut :

  • être titulaire de la catégorie B du permis depuis au moins 5 ans sans interruption à la date de la signature du contrat de formation de l’élève.
  • avoir obtenu l’accord de son assureur.
  • ne pas avoir été condamné pour certains délits (homicides et blessures involontaires, conduite sous l’emprise d’état alcoolique, délit de fuite…).
  • être mentionné dans le contrat signé avec notre école de conduite.
  • participer à l’évaluation de la dernière étape de la formation initiale de l’apprenti conducteur.

À savoir il est possible, pour l’élève, d’avoir plusieurs accompagnateurs sans limite, y compris hors du cadre familial.

Les conditions pour devenir accompagnateur

Ensuite pour être accompagnateur de la conduite accompagnée, il faut :

  • être titulaire du permis B depuis au moins cinq ans sans interruption.
  • avoir obtenu l’accord de son assureur.
  • ne pas avoir été condamné pour certains délits (homicides et blessures involontaires, conduite sous l’empire d’un état alcoolique, délit de fuite…).
  • être mentionné dans le contrat signé avec notre école de conduite.
  • participer à l’évaluation de la dernière étape de la formation initiale de l’apprenti conducteur.

Cependant il est possible, pour l’élève, d’avoir plusieurs accompagnateurs sans limite, y compris hors du cadre familial.

Plusieurs règles sont à respecter lors de la conduite supervisée

La phase de conduite accompagnée nécessite de respecter un certains nombres de règles.

Par conséquent il vous faut :

  • utiliser un véhicule équipé de deux rétroviseurs latéraux.
  • ne pas dépasser les vitesses maximales autorisées pour les élèves conducteurs et les jeunes conducteurs à savoir :
    • 110 km/h sur les sections d’autoroutes où la limite normale est de 130 km/h.
    • 100 km/h sur les sections d’autoroutes où cette limite est plus basse, ainsi que sur les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central.
    • 80 km/h sur les autres routes.
    • 50 km/h en agglomération.
  • apposer de façon visible, à l’arrière de votre véhicule, le disque conduite accompagnée.
  • avoir toujours avec soi en conduite accompagnée le livret d’apprentissage, votre cerfa02 (formulaire de demande de permis de conduire) et le document d’extension de garantie de l’assurance. Ces deux documents tiennent lieu de justificatif en cas de contrôle par les forces de l’ordre.
  • Ainsi que de rester sur le territoire national.
FAQ Questions & Réponses

Quelle est la durée probatoire du permis quand on passe par la filière de la conduite supervisée ?

La durée du permis probatoire, identique à la filière classique, est de 3 ans. Par ailleurs, les nouveaux titulaires du permis disposent de 6 points et après 3 ans de 12 points. De plus, contrairement à la conduite accompagnée, le titulaire d’un permis probatoire passé via la filière de la conduite supervisée ne bénéficie pas forcément de tarif préférentiel sur son assurance.

À partir de quand puis-je prendre des heures de conduite ?

À savoir que nos leçons de conduite sont dispensés toute l’année du lundi au vendredi de 8 heures à 19 heures et le samedi de 8 heures à 17 heures.

Je ne suis pas forcément à proximité d’une Auto-Ecole HAAS, dois-je forcément me rendre aux agences pour suivre mes heures de conduite ?

Au contraire, nous pouvons vous récupérer soit dans l’une de nos agences, soit à domicile ou à un lieu que vous aurez choisi (travail, école, mairie etc…)

Pour m'inscrire, où dois-je me rendre ?

Grâce à nos 4 Auto-écoles dans le centre Alsace, vous trouverez forcément une auto-école HAAS proche de votre domicile, de votre école ou de votre lieu de travail.

Du fait que, nous sommes présents dans le 67 et le 68 :

Les auto-écoles HAAS dans le secteur de Sélestat : Sélestat centre, Dambach-La-Ville

L’auto-école HAAS dans le secteur de Barr : Barr centre

L’auto-école HAAS dans le secteur de St-Marie-Aux-Mines : Sainte-Marie-Aux-Mines centre

Pour plus de détails, rendez-vous sur notre page nos agences.

Où ce passe l'examen du permis de conduire B ?

En premier lieu, pour les élèves de nos auto-écoles du secteur de Sélestat (Dambach-la-ville, Sélestat centre) et de Sainte-Marie-Aux-Mines l’épreuve pratique du permis B – AAC – BSup se déroule sur le centre d’examen Cercle Catholique Aloysia, 2 Place du Maréchal de Lattre de Tassigny, 67600 Sélestat.

En deuxième lieu, ceux de l’auto-école de Barr: Gare de Barr, 67140 Barr.